Les Chenilles Processionnaires

On dénombre 2 espèces de chenilles processionnaires :

  • La chenille processionnaire du chêne. 
  • La chenille processionnaire du pin.

En France métropolitaine, nous sommes d’avantage concernés par la chenille processionnaire du pin que nous trouvons en grande quantité dans l’ouest et le sud du pays.
On note une augmentation de leur population à proportion de 10% par an.
L’extension de leur présence commence à devenir un problème dans l’ensemble des régions françaises.

Les chenilles processionnaires sont les larves des papillons de nuits et chaque femelle pond entre 70 et 300 œufs.
Les années de forte sècheresse favorisent leur pullulation.

Elles vivent en colonie et se nourrissent du feuillage sur lequel elles se réunissent.

Les chenilles processionnaires, qu'elles soient du chêne ou du pin peuvent constituer un risque important pour votre famille, vos animaux de compagnie ou encore votre activité professionnelle.

Nuisances : 

Pour  l’humain : 
Le contact avec les poils de la chenille provoque des réactions  allergiques et urticantes.
Une piqûre de la chenille processionnaire peut avoir de graves conséquences allant jusqu’à la perte de connaissance et nécessitant même dans les cas les plus graves une hospitalisation.

Pour l’animal : 
Le contact ou pire l’ingestion des chenilles par les animaux de compagnie peuvent avoir de très graves conséquences :

  • Oedème de Quincke.
  • Cécité.
  • Nécrose
  • Mort 

Environnemental :
En défoliant les arbres elles provoquent ainsi leur affaiblissement.
Ces derniers sont alors plus vulnérables aux maladies et parasites de toutes sortes, de tels enchainements peuvent entrainer la mort des arbres colonisés.

 

Quel est le traitement à adopter ?

Chenilles Processionnaires
Chenilles Processionnaires